AUDIO

ddddddd

MEDIAS AUDIO DIGITALISES 

 

CD-AUDIO

SONY MINI-DISQUE

CASSSETTE AUDIO

DICTAPHONE MC-30

DICTAPHONE MC-60

VINYLE 33/45 TOURS

DAT

 

NOS PRESTATIONS

Transfert de vos anciens contenus audio sur CD-Audio ou en fichier numérique (MP3 / AIFF / WAV) et montage audio (sur demande)

 

TARIFS

 

PRIX PAR SUPPORT AUDIO  
PRIX PAR SUPPORT (DUREE 75 MINUTES)  10.–
PRIX POUR CD-AUDIO ET FICHIER MP3 13.–
COPIE CD-AUDIO SUPPLEMENTAIRE    5.–
CD-AUDIO DUREE SUPERIEURE A 75 MINUTES  5.–
MONTAGE AUDIO PRIX HORAIRE 40.–

 

Glossaire général des formats audio

 

FORMATS HABITUELS

WAV: Le format de référence utilisé sur les CD audio, format non compressé et théoriquement le meilleur sur baladeur. Il est sur ce support échantillonné à 44.1Hz et 16bits. Son poids est habituellement de 1411Kb/s.

Avantages:

Qualité sonore

Reconnu par la totalité des lecteurs

Inconvénients:

Poids très important

AIFF: Format non compressé développé par Apple il est très peu utilisé sur baladeur.

Avantages:

Aucune compression

Inconvénients:

Sert assez peu sur baladeur

poids important

FORMATS AVEC PERTE DE DONNEES

MP3: Abréviation de mpeg1/2 audio layer 3, c’est le format le plus utilisé, celui qui a contribué au succès des baladeurs du même nom. Ses algorithmes de compression permettent de jouer presque parfaitement avec les propriétés de l’oreille humaine, ce qui permet de gagner une grande place par rapport au CD. Bien que parfaitement rodé et compatible sur la totalité des baladeurs, ce format est assez destructeur, particulièrement dans les aigus. Son bitrate est compris entre 8 et 320Kb/s mais une bonne qualité audio demande au moins un bitrate de 192kb/s voire plus.

Avantages:

Parfaitement rodé et rapide à encoder

Reconnu par la totalité des lecteurs

Inconvénients:

Qualité sonore en dessous de la plupart des autres formats

WMA (standard): Développé par Microsoft, ce format est meilleur que le mp3 à compression égale, mais il est probablement le format le plus restrictif car très développé en matière de DRM.

Avantages:

Meilleur qualité que le mp3

Inconvénients:

Très restrictif

OGG VORBIS: Format (théoriquement) libre et donc sans aucune restriction, il fait parti du projet Ogg développé par l’organisation xiph.org, qui est également responsable du Flac. Très performant, voire quasi identique au fichier original, il est largement largement supérieur au format mp3 à compression égale, c’est probablement le format à perte le plus performant sur baladeur. Sa qualité est noté de q-2 à q10, ce qui revient à un bitrate de 32kb/s à 500Kb/s. Sorti assez tard, il peine à se faire une place face au mp3, il est néanmoins très utilisé par les marques Samsung et Cowon.

Avantages:

Très bonne Qualité

Excellent taux de compression

Inconvénients:

Assez peu utilisé

Long à encoder

AAC: L’Advance Audio Coding est un format avec pertes, mais plus efficace que le mp3, il rencontre un bon succès grâce à son adoption par Apple et plus récemment par Sony ou Creative. La fréquence d’échantillonnage peut être comprise entre 8kHz et 96kHz. ce format ne dispose pas de DRM à proprement parlé, mais d’une protection développée par Apple, le Fairplay. On retrouve diverses extensions pour ce format, généralement .mp4, .aac ou .m4a, voire .m4p pour les aac protégés.

Avantages:

Bonne qualité

Bon taux de compression

Inconvénients:

Pas très répandu en dehors d’Apple et Sony

Long à encoder

ATRAC: Format créé par Sony en 1992, il commença sur le marché nomade par l’apparition des lecteurs Minidisc. Assez vite remplacé par l’atrac3, plus performant que le mp3, ce dernier permettait à l’époque de faire tenir de 2 à 4 cd sur un minidisc. Il ne réussi jamais à s’imposer, ni même à vraiment sortir de chez Sony. L’atrac3+ sorti en 2003 améliora encore la qualité de compression, il sera intégré notamment au support hi-md, encore une fois sans réussir à s’imposer. Sa dernière version fut le atrac advanced lossless, format sans perte, presque passé inaperçu en raison de l’abandon de l’atrac( à part en Asie) en 2007. On se basera ici sur les avantages et défauts de l’atrac3+.

Avantages:

Qualité supérieure au mp3

Taux de compression excellent

Inconvénients:

Complètement délaissé par le marché

Logiciels d’encodages rares et peu pratiques

FORMATS SANS PERTE DE DONNEES 

FLAC: Le Free Lossless Audio Codec est peut être le plus répandu des formats sans perte, il permet de compresser un cd de 30 à 70 %, une grande compression va permettre un gain de place accru, mais tirera plus partie des ressources du baladeur. Ce format est développé par xiph.org (comme l’ogg vorbis), son grand avantage est d’être complètement libre.

Avantages:

Qualité sonore égale au cd

Format open source

Inconvénients:

Compression légèrement inférieure au Monkey’s Audio.

Monkey’s Audio: Aussi appelé APE, Ce format est moins récent et moins populaire que le FLAC même si son taux de compression est un peu supérieur. Un des désavantages de ce format est qu’il n’est pas open source. L’extension utilisée est .ape.

Avantages:

Qualité sonore égale au cd

Taux de compression légèrement meilleur que le FLAC

Inconvénients:

Format non-libre

ALAC: l’Apple Lossless Audio Codec est un format crée par Apple depuis 2004, Il ne s’adresse d’ailleurs qu’aux baladeurs iPod. Développé spécialement pour les baladeurs, son but est de réduire au maximum la consommation qu’engendre la décompression. pourtant son taux de compression n’excède en général pas 50% et sa rapidité de décompression esr inférieur aux autres formats sans perte.

Avantages:

Qualité sonore égale au cd

Inconvénients:

Plus lent et volumineux que la plupart des formats lossless

WMA lossless: Format lossless développé par microsoft reconnu sur assez peu de baladeurs malgré son extension .wma, il sert davantage sur ordinateur et peut être lu par windows media player. Son taux de compression est entre 30% et 50% du fichier original.

Avantages:

Format sans perte de qualité

Inconvénients:

Très restrictif

Peu reconnu par les baladeurs

Taux de compression assez faible

Print Friendly, PDF & Email